Le Trophée des Alpes à La Turbie

Aussi appelé Trophée d’Auguste, le Trophée des Alpes situé dans la commune de La Turbie, département des Alpes Maritimes et région PACA fut appelé autrefois par son nom latin Tropaeum Alpium. Il surplomb la principauté de Monaco. Il s’agit d’un monument édifié en l’an 6 avant JC en l’honneur d’Octave. Celui-ci est un neveu de César et futur empereur Auguste. Cet édifice marque la soumission des peuples des Alpes et célèbre la puissance et l’unité de l’empire romain. Il se situe sur la frontière entre l’Italie et la Gaule.

Présentation

Ce monument est unique en son genre. Outre sa taille imposante, il renferme aussi une histoire importante, d’où son intérêt national. Il est désormais géré par le Centre des Monuments Nationaux. C’est une merveille faisant partie du patrimoine architectural des Alpes-Maritimes qui mérite absolument une visite.
Si l’on a envie de faire l’itinéraire touristique transfrontalier « Via Julia Augusta » qui passe par 9 sites historiques franco-italiens de Vintimille à La Turbie, le Trophée des Alpes constitue la première étape incontournable. Hormis le trophée à proprement parlé, le site est aussi constitué d’un grand parc et d’un musée. Cet ensemble peut être visité toute l’année, tous les jours sauf le lundi.

Description

Le Trophée des Alpes est entièrement fait de pierre calcaire extraite de la « carrière romaine ». Celle-ci se trouve à environ 500 mètres du site. Dans son ensemble, ce monument et l’ensemble du site relatent encore les vestiges de l’Empire romain dont les voies romaines et les gravures qui y sont encore visibles.
A l’origine, le soubassement de cet édifice faisait 35 mètres de long selon les architectes Formigé père et fils. Sa première plateforme faisait 12 mètres de haut et sa rotonde comptait 24 colonnes. En ce qui concerne la statue d’Auguste qui trônait en haut, il devait faire 49 mètres de haut. Après sa restauration, ce monument fait actuellement 35 mètres de haut.