La Vallée des Merveilles au Mercantour

La Vallée des Merveilles est une vallée faisant partie du Massif du Mercantour. C’est une zone se trouvant dans les Alpes méridionales, tout en bas de la carte de France aux confins de l’Italie. Ce territoire n’est acquis par l’hexagone qu’en 1947. Cette vallée est à environ 30 km à vol d’oiseau de la Côte d’Azur. Pour atteindre cet endroit depuis Nice, on doit passer par la vallée de la Roya, plusieurs hameaux et villages perchés dont Tende, Saorge, La Brigue et Breil. Juste à proximité se trouve Fontanalba. Cette destination est parfaite pour ceux et celles qui aiment les randonnées pédestres en pleine nature.

Tout sur la Vallée des Merveilles

Cet endroit doit son nom aux milliers de gravures qu’on y a découvert. Les plus anciennes de celles-ci datent de la préhistoire et sont visibles sur des dalles de pierres colorées. Elles sont nommées les « ciappe ». On y compte 40 500 gravures rupestres protohistoriques datant du Chalcolithique et de l’âge du bronze ancien. Dans l’ensemble, ces représentations graphiques semblent raconter plusieurs époques historiques puisqu’elles ont été réalisées dans une continuité remarquable.
Pour accéder ces « merveilles », il faut passer par le vallon de la Minière en sous-bois puis passer par le paysage minéral et austère de la vallée des Merveilles. Cet ensemble est inclut dans le parc National du Mercantour.

Informations pratiques

Quand on visite cet endroit, il est strictement interdit de sortir des sentiers balisés dont le but de conserver les gravures rupestres. Il est également interdit de toucher, de modifier, de marcher ou de dégrader ces gravures.
Les visiteurs ne peuvent pas aussi pique-niquer sur toute la zone des gravures à l’exception des aires de bivouac qui se trouve à proximité du refuge de Fontanalbe et du refuge des Merveilles.
Toutefois, on peut choisir entre les trois itinéraires disponibles sur le lieu. Ce sont les itinéraires depuis la vallée de la Roya, depuis la vallée de la Vésubie et depuis le Massif de l’Authion.